La recherche biographique ou la construction partagée d’un savoir du singulier

par Christine Delory-Momberger


Lorsqu’il s’agit de « science humaine », on ne sait qu’avec les autres (Franco Ferrarotti, 2013b)

Si les questions d’épistémologie et de méthodologie sont au cœur des débats et des échanges dans le champ de la recherche biographique, c’est que nous n’en avons pas fini d’interroger ce qui fonde le projet et la démarche de cette recherche, d’en identifier la spécificité et donc l’autonomie par rapport à d’autres courants des sciences humaines et sociales. Et il ne s’agit pas tant de « se distinguer » que de mieux cerner ce qui est constitutif de notre courant de recherche, de mieux nous représenter à nous-mêmes les objets de connaissance qui sont les nôtres, les notions que nous utilisons, les démarches que nous mettons en œuvre.

Ces questions d’épistémologie et de méthode, je me propose encore une fois d’y revenir, de les « remettre sur le chantier » à partir de deux questions dont la simplicité de formulation n’occultera pas le caractère massif : À quel savoir prétend la recherche biographique ? Et : Comment la recherche biographique construit-elle ce savoir ?

Disons-le également dès cette introduction : peut-être les éléments de réponse que nous donnerons à ces questions nous amèneront-ils à lever une certaine imprécision dans l’usage et dans l’articulation que nous faisons entre recherche biographique et recherche biographique en éducationContinuer la lecture

Les infirmiers débutants : quelles transformations identitaires ?

par Laurence LEDESMA

Cet article s’appuie sur une recherche doctorale en cours dans le cadre d’une thèse en Sciences de l’éducation – mention formation des adultes – au CRF, et s’intéresse à la professionnalité des débutants infirmiers.

WHS Image ID 81744L’objet est ici de repérer les transformations identitaires de l’étudiant infirmier en situation de transition professionnelle entre l’école et le lieu de travail, dans le contexte de formation en alternance en soins infirmiers en France. Cet éclairage des transformations identitaires de débutants infirmiers sera mis en rapport avec le processus de professionnalité en construction chez ces sujets. Dans cet article, qui a fait l’objet d’une communication à l’AREF en juillet 2016, nous ciblons une partie des résultats qui éclaire la posture professionnelle développée par les infirmiers débutants dans cette période d’intégration sur le lieu d’exercice professionnel. Ces éléments pourraient être utiles aux co-acteurs de la formation des infirmiers (formateurs et tuteurs de stage) dans la préparation psychosociologique des étudiants et des débutants lors de la première prise de fonction.  Continuer la lecture

L’enseignement partagé comme source de développement professionnel. Apprentissage transformatif et renforcement de l’identité professionnelle

par Loïse JEANNIN

Cette étude a pour terrain l’une des plus grandes universités d’Afrique du Sud (49 500 étudiants) dans laquelle les étudiants présentent une large diversité d’origines socioéconomiques et une myriade de langues maternelles, à l’image de la société sud-africaine (Carpentier & Cross, 2009). Le contexte national est marqué par les revendications étudiantes pour la diminution des frais de scolarité (« Fees must fall ») mais aussi par des débats autour de la décolonisation des savoirs enseignés à l’université (Le Grange, 2016). Ces débats s’inscrivent dans le contexte postapartheid de l’Afrique du Sud, où les inégalités demeurent, malgré les espoirs nés en 1994 avec l’élection de Nelson Mandela. En réponse à la demande des étudiants, les universités souhaitent décoloniser leurs formations en invitant les enseignants à développer des contenus plus pertinents en regard du contexte sud-africain et africain. Pour les enseignants, des ateliers de formation à la décolonisation/africanisation des contenus sont offerts dans plusieurs universités du pays. Cependant, les programmes de formation continue souffrent d’un déficit de reconnaissance (Council on Higher Education, 2016) et sont souvent critiqués pour leur manque de contextualisation (Leibowitz, Vorster, & Ndebele, 2016). Ainsi, la pratique de co-enseignement, qui est l’objet de cet article, s’inscrit dans une dynamique de contextualisation et de recherche d’efficacité pour la formation continue des enseignants-chercheurs (Leibowitz et al., 2016). Continuer la lecture

Penser la formation avec John Dewey

par Michel FABRE

Comme le titre de cet article le suggère, je voudrais faire communiquer deux de mes travaux. Un travail déjà ancien, Penser la formation, publié aux PUF en 1994 et réédité en 2015 par les éditions Fabert, et mon travail tout récent sur Dewey intitulé Éducation et Humanisme. Lecture de John Dewey, publié chez Vrin en 2015.

Dans Penser la formation (2015a), je montrais à la fois la nécessité d’articuler les différentes logiques et les difficultés, voire les dérives que cette articulation risquait d’entraîner. Ayant travaillé depuis la philosophie de John Dewey, je pense qu’on peut y trouver quelques outils intellectuels pour penser plus avant le triangle de la formation. Certes Dewey s’est plutôt intéressé à l’école qu’à la formation des adultes, mais sa théorie de l’éducation, fondée sur l’idée d’expérience (Deledalle, 1967) devrait permettre d’enrichir la problématique initialisée dans Penser la formation et de mieux comprendre le pourquoi des dérives de la formation. Continuer la lecture

Technique et soin en radiologie médicale. Quand la professionnalité est empêchée

par José PIRES JORGE

41387520_754c1d5ec0_zLes pratiques professionnelles dans le champ de la santé sont en pleine transformation. Dans le cas particulier de la radiologie médicale, le métier de « manipulateur en électroradiologie » (également appelé « technicien en radiologie médicale », ou TRM, en Suisse, et « technologue en imagerie médicale » en Belgique) connaît des mutations profondes aussi bien dans son activité de relation avec les patients que dans son rapport à des outils technologiques évoluant rapidement. Ces mutations sont engendrées par la généralisation simultanée des technologies numériques et des pratiques de normalisation et de certification relevant de la gestion du risque radiologique, de l’exigence de mise en œuvre de programmes d’assurance de la qualité, de l’institution au plan législatif des droits du patient ainsi que de la complexification des procédures administratives.

L’effort central du travail radiologique, auparavant centré sur l’acquisition des radiographies et le positionnement du corps des patients, se déplace aujourd’hui vers un investissement accru dans les activités ayant trait au traitement numérique et à la transmission électronique des images médicales. Continuer la lecture

Bienvenue sur les Carnets de recherche du CRF

par Claude COHEN et Anne JORRO

Le Centre de recherche sur la formation du Cnam a choisi, en cette fin d’année 2016, de lancer des carnets dédiés à la formation des adultes, dans une optique internationale. Nous espérons que ces carnets constitueront un outil de dialogue avec les chercheurs qui développent des travaux de recherche sur la formation, la professionnalisation, l’innovation professionnelle ou sur les apprentissages. Continuer la lecture