Archives de catégorie : Recherches doctorales

Le travail émotionnel des malades vivant avec une insuffisance rénale

par Céline Itié

 

Les personnes dialysées ou transplantées rénales vivent des émotions parfois intenses, liées à des enjeux de survie d’ordre biologique, psychologique, personnel, social, professionnel ou financier. Leurs interactions s’élaborent au sein d’un contexte social qui établit les règles en matière de sentiments, un cadre normatif qui indique de manière tacite ce qu’il convient de ressentir, de montrer et comment le faire (Hochschild, 2003 ; Fernandez et al., 2006 ; Rimé, 2005). Entre respect de la convenance sociale et transgression des règles (Hochschild, 2003), le sujet malade réalise quotidiennement un travail invisible sur ses émotions, en développant des activités qui agissent à la fois sur lui, sur les autres et sur son environnement.

Cet article propose de questionner l’expérience des malades dans une perspective de reconnaissance de leur vécu subjectif. Il s’agit ici d’appréhender, sous un prisme interactionniste, les efforts de gestion émotionnelle qu’ils réalisent sous l’influence des facteurs sociaux.

Continuer la lecture

Les feedback des tuteurs et des stagiaires masseurs-kinésithérapeutes en situation d’interaction tutorale

Téléchargerpar Florence Sartier

 

Cette recherche porte sur les pratiques de régulation des tuteurs masseurs-kinésithérapeutes, après la prise en charge d’un patient par le stagiaire masseur-kinésithérapeute. Elle explore également le discours du stagiaire, relatif aux ajustements de son activité au cours de l’interaction tutorale.

Si l’apprentissage en situation de travail, supervisé par un tuteur, est considéré comme formatif (Tardif, 2006 ; Scallon, 2007 ; Kunégel, 2011), rares sont les recherches qui analysent les pratiques de régulation des tuteurs et leurs effets formatifs chez le tutoré. C’est la raison pour laquelle nous privilégions, dans notre recherche, deux objectifs. Tout d’abord, nous cherchons à comprendre la nature des feedback mobilisés par le tuteur en situation de régulation après la mise en situation professionnelle du stagiaire. Ensuite, nous cherchons à savoir si, suite à ces feedback tutoraux, les stagiaires envisagent de modifier leur activité future.

Une démarche qualitative a été mise en œuvre, au cours de laquelle nous avons suivi quatre tuteurs masseurs kinésithérapeutes dans la réalisation d’entretien de régulation auprès de stagiaires en troisième année de formation. La population de tuteurs est composée de deux femmes et deux hommes, exerçant à parité égale en salariat et en libéral. Nous avons filmé seize entretiens de régulation et trente-deux entretiens d’autoconfrontation avec les tuteurs et les stagiaires. Continuer la lecture

Interprétation subjective de l’expérience et discours généralisant

par Fabienne Saboya

 

Cet article présente une recherche doctorale susceptible d’enrichir la recherche et les pratiques qui font de l’expérience un support essentiel de formation, puisque sa visée est de mieux comprendre le travail psychique de réélaboration de l’expérience qui se fait dans et par le discours. Après avoir brossé rapidement le contexte d’émergence de cette recherche et les enjeux qui y sont associés, cette présentation retrace les lignes directrices du cadre théorique construit. Celui-ci mobilise une conception de l’expérience et du langage qui les articule pour approcher un insu du sujet. Les résultats de la recherche communiqués ici découvrent un travail d’interprétation subjective du vécu expérientiel qui se fait dans et par le discours généralisant, alors que depuis plusieurs décennies l’essentiel de ce qui concerne le « travail de l’expérience » (Barbier, 2013, p. 13) sollicite essentiellement les formes narratives. Ces résultats sont obtenus par un travail empirique brièvement décrit ici dans deux de ses dimensions : les conditions de constitution du matériau de recherche, à partir d’interviews de professeurs des écoles, et le traitement de ce matériau à l’aide d’une analyse à grain fin du discours. En guise de conclusion, des pistes de travail sont proposées à ceux qui scrutent la parole sur l’expérience professionnelle dans une visée compréhensive et/ou transformative. Continuer la lecture

Les enfants conférenciers prennent la parole dans les musées. Un exemple de communication multimodale

par Jamila Al Khatib

 

Dans le cadre du dispositif « enfant conférencier », les musées donnent la parole aux élèves pour présenter des œuvres. À destination des groupes scolaires, ce dispositif a été initié par un conseiller pédagogique de Paris, en partenariat avec le Musée des arts et métiers (Paris). En 2018, il rassemble 10 musées partenaires. Le principe est ambitieux : des élèves prennent la parole dans les salles de musée pour présenter une œuvre à leurs pairs.

Cet article pose la question des gestes mobilisés par les élèves lors de cette activité de médiation. Nous émettons l’hypothèse qu’ils sont spécifiques, tout en ayant un air de ressemblance avec ceux d’un médiateur professionnel. Pour apporter des éléments de réponse, nous nous appuyons sur des travaux sur la corporéité du médiateur culturel et sur ses gestes professionnels, telle que définie en sciences de l’éducation, en sociologie et en anthropologie. Après une description de la méthodologie de recherche utilisée, nous présentons les premiers résultats, puis inviterons le lecteur à les discuter.

Continuer la lecture

Les représentations professionnelles des éducateurs de jeunes enfants et des éducateurs spécialisés à leur entrée en formation

par Marie-Christine Talbot

 

Dans le champ du travail social, les professions d’éducateur de jeunes enfants et d’éducateur spécialisé sont nées des courants humanistes et sociaux de la fin du 19ème siècle, mobilisés autour de l’éducation, de la protection de l’enfance et des plus démunis. Au fil du temps ces professions ont défini plus précisément les contours de leur métier. Pour l’éducateur de jeunes enfants (EJE), il s’agit d’accompagner le développement de l’enfant et son épanouissement, tandis que pour l’éducateur spécialisé (ES), il s’agit de protéger, d’accompagner les enfants, les adolescents ou les adultes vulnérables afin qu’ils grandissent, trouvent une place dans la société. Ainsi les EJE et les ES tissent des liens par une relation duelle, ou collective, avec l’enfant, l’adolescent ou l’adulte. Aujourd’hui une réforme des formations préparant à ces professions laisse entrevoir une orientation vers un socle commun de connaissances, des fonctions managériales de coordination ou d’encadrement. Cette orientation propose une nouvelle dimension à ces métiers. Nous nous intéresserons aux individus s’engageant dans ces professions afin d’analyser les éléments qui les amènent aujourd’hui à choisir spécifiquement ces métiers. Continuer la lecture

Futurs entrepreneurs proactifs. Quelle relation entre conseiller-référent du service public d’emploi et porteur de projet ?

par Catherine Sicalidou

 

Phénomène social en France depuis le début des années 1980, l’entrepreneuriat se développe dans un contexte de fragilisation de la société salariale. Entre 1992 et 2000, l’intention d’entreprendre et le souhait, pour une partie de cette population active, de créer une entreprise a progressé de 300 %. (Fayolle, 2003). Selon l’Insee, 27 % des créateurs étaient demandeurs d’emploi en 20161.

Pour les porteurs de projet, le chômage peut être vécu de différentes manières : soit comme un tremplin vers l’emploi, soit comme une épreuve face à une situation complexe. Cette situation commence avec l’inscription à Pôle emploi et s’achève à la fin des droits d’indemnisation ou dès que l’entreprise, créée entre-temps, dégage un revenu, sinon par un retour au salariat. Comment ces acteurs se projettent-ils pour sortir du chômage ? Comment s’y prennent-ils pour mettre en œuvre leur démarche entrepreneuriale ? Quelle est la nature des relations entre le conseiller et le demandeur d’emploi ?  Continuer la lecture

  1. Insee Première, n° 1631, janv. 2017 []

Les infirmiers débutants : quelles transformations identitaires ?

par Laurence LEDESMA

 

Cet article s’appuie sur une recherche doctorale en cours dans le cadre d’une thèse en Sciences de l’éducation – mention formation des adultes – au CRF, et s’intéresse à la professionnalité des débutants infirmiers.

WHS Image ID 81744L’objet est ici de repérer les transformations identitaires de l’étudiant infirmier en situation de transition professionnelle entre l’école et le lieu de travail, dans le contexte de formation en alternance en soins infirmiers en France. Cet éclairage des transformations identitaires de débutants infirmiers sera mis en rapport avec le processus de professionnalité en construction chez ces sujets. Dans cet article, qui a fait l’objet d’une communication à l’AREF en juillet 2016, nous ciblons une partie des résultats qui éclaire la posture professionnelle développée par les infirmiers débutants dans cette période d’intégration sur le lieu d’exercice professionnel. Ces éléments pourraient être utiles aux co-acteurs de la formation des infirmiers (formateurs et tuteurs de stage) dans la préparation psychosociologique des étudiants et des débutants lors de la première prise de fonction.  Continuer la lecture

Technique et soin en radiologie médicale. Quand la professionnalité est empêchée

par José PIRES JORGE

41387520_754c1d5ec0_zLes pratiques professionnelles dans le champ de la santé sont en pleine transformation. Dans le cas particulier de la radiologie médicale, le métier de « manipulateur en électroradiologie » (également appelé « technicien en radiologie médicale », ou TRM, en Suisse, et « technologue en imagerie médicale » en Belgique) connaît des mutations profondes aussi bien dans son activité de relation avec les patients que dans son rapport à des outils technologiques évoluant rapidement. Ces mutations sont engendrées par la généralisation simultanée des technologies numériques et des pratiques de normalisation et de certification relevant de la gestion du risque radiologique, de l’exigence de mise en œuvre de programmes d’assurance de la qualité, de l’institution au plan législatif des droits du patient ainsi que de la complexification des procédures administratives.

L’effort central du travail radiologique, auparavant centré sur l’acquisition des radiographies et le positionnement du corps des patients, se déplace aujourd’hui vers un investissement accru dans les activités ayant trait au traitement numérique et à la transmission électronique des images médicales. Continuer la lecture